Skip to content

Olga Hrycak, qui dirige l’équipe de basketball masculine de l’UQAM. La femme de 66 ans déteste perdre… Pour elle, être une femme dans un milieu d’hommes l’indiffère.


 

Olga et ses gars

Olga Hrycak est une entraîneuse d’exception.

Olga Hrycak est la seule femme en Amérique du Nord à diriger une équipe universitaire masculine de basketball. L’entraîneuse de 62 ans est animée par une passion contagieuse.

La Montréalaise est la seule femme en Amérique du Nord à diriger une équipe universitaire masculine de basketball.

Son bon travail avec les Citadins de l’Université du Québec à Montréal ne passe pas inaperçu. Ses pairs québécois l’ont récemment proclamée entraîneuse de l’année.

À 62 ans, Hrycak est encore animée par la même énergie. « Mes assistants ont toujours peur que je fasse une crise cardiaque sur le terrain, mais c’est parce que je suis une personne passionnée », a-t-elle confié à Radio-Canada Sports.

Une attitude appréciée par ses joueurs. « Elle n’est pas en bonne condition physique, mais elle essaie quand même de nous enlever le ballon durant les entraînements, a indiqué Éric Côté-Kougnina. Malgré son âge, elle donne tout ce qu’elle a. »

« C’est vraiment remarquable sa personnalité hors du terrain, son bon coeur et la facilité qu’elle a d’aider les gens », a renchéri Jules Diagne.

Le mandat de Hrycak dépasse en effet largement le cadre sportif. « Il y en a un qui a été mis à la porte de son appartement, un qui attend un appel de la cour, des choses comme ça, a-t-elle expliqué. Ils utilisent le basket pour chercher l’excellence. J’aime ça travailler avec des gens qui cherchent un but commun. »

Hrycak refuse cependant de se considérer comme une mère.

Son message semble tout de même passer auprès de ses joueurs. Les Citadins ne sont qu’à une victoire d’une participation au Championnat canadien.

« Peut-être que c’est moi qui mets tous les morceaux en place, mais sans les joueurs, je ne suis rien », a dit Hrycak avec humilité.

(D’après un reportage d’Antoine Deshaies)

Maciocia, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de l’habitation, du développement social et de la sécurité du revenu, Olga Hrycak, récipiendaire du Prix Thérèse-Daviau 2005 et Helen Fotopulos, membre du comité exécutif, responsable du Mont-Royal, des espaces verts et bleus, des parcs, des musées et de la condition féminine

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: