Le virus Ebola est suspecté d’être au Canada


 

Un patient hospitalisé en Ontario a été placé en isolement par mesure de... (Photo AFP)

Brampton, Ontario

Un patient hospitalisé en Ontario a été placé en isolement par mesure de précaution parce qu’il éprouve des symptômes semblables à ceux du virus Ebola, a annoncé une responsable vendredi.

La docteure Eileen de Villa, du service de santé publique de la région de Peel, a indiqué que cette mesure avait été prise par l’hôpital municipal de Brampton parce que le patient s’est récemment rendu au Nigeria, l’un des quatre pays d’Afrique de l’Ouest touchés par l’épidémie de fièvre hémorragique.

«À cause des inquiétudes liées à la santé en Afrique de l’Ouest, l’hôpital a préventivement mis en place des mesures de contrôle des infections», a-t-elle déclaré en entrevue avec La Presse Canadienne.

Elle a précisé que le patient éprouvait de la fièvre et d’autres symptômes apparentés à ceux de la grippe et de l’Ebola, tout en insistant sur le fait qu’aucun diagnostic n’avait été établi pour l’instant.

«L’hôpital doit encore prodiguer des soins au patient et procéder à un diagnostic» avant qu’on sache s’il s’agit effectivement d’un cas d’Ebola, a expliqué Mme De Villa.

La fièvre hémorragique Ebola est une maladie grave mais rare qui peut infecter tant les humains que les primates non humains. Le virus est contagieux et se propage par le contact direct avec les fluides corporels d’une personne qui présente des symptômes, comme le sang, la sueur, la salive, l’urine et les excréments.

Dans les premiers stades, l’Ebola cause des symptômes non spécifiques semblables à ceux de la grippe ou du paludisme, une maladie très répandue en Afrique. L’Ebola cause notamment de la fièvre, des vomissements, des douleurs musculaires et des hémorragies qui peuvent provoquer la mort dans une proportion allant jusqu’à 90 pour cent des cas.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’actuelle épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, qui a fait au moins 961 morts, est la pire jamais enregistrée dans le monde.

La fièvre hémorragique est d’abord apparue au mois de mars en Guinée, avant de se propager à la Sierra Leone, au Liberia et plus récemment au Nigeria, qui a déclaré l’état d’urgence vendredi pour freiner la propagation du virus.

Il y a eu plusieurs fausses alertes à l’Ebola au cours des dernières semaines, notamment au Royaume-Uni et à Hong Kong. Les États-Unis ont mené des examens sur 22 patients suspects, mais aucun cas n’a été confirmé à l’intérieur du pays jusqu’à maintenant. Deux professionnels de la santé américains, infectés alors qu’ils prodiguaient des soins aux malades au Liberia, ont toutefois été rapatriés dans un hôpital d’Atlanta, où ils bénéficient d’un traitement expérimental.

L’Agence de la santé publique du Canada recommande aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone à cause de l’épidémie, mais affirme que le risque de propagation de la maladie au Canada est très faible.

L’agence souligne que les personnes qui se rendent au Nigeria devraient prendre des mesures de précaution particulières, notamment en évitant tout contact avec les fluides corporels de personnes souffrant de l’Ebola ou d’affections inconnues.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré vendredi que l’épidémie représentait une urgence de santé publique de portée internationale et qu’une réponse extraordinaire serait nécessaire pour en freiner la progression.

2 comments on “Le virus Ebola est suspecté d’être au Canada

  1. Thanks for your marvelous posting! I seriously enjoyed reading it, you happen to be a great author.

    I will make sure to bookmark your blog and
    will often come back down the road. I want to encourage yourself to continue
    your great writing, have a nice afternoon!

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.