Drame de Sainte-Croix Le père et sa fille toujours dans un état critique


QMI_qmi_1402021319006

Dans un court communiqué, Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) a précisé que la condition de l’homme, considéré comme le suspect numéro un dans cette affaire, s’était toutefois stabilisée.

Aucun autre détail concernant l’enquête n’a été révélé.

Tôt dimanche, Martin Godin, 54 ans, avait été découvert dans un état critique par les policiers de la SQ à l’intérieur de sa résidence de Saint-Isidore, dans ce qui semble être une tentative de suicide ratée. Avec lui dans la maison, ses deux filles gisaient au sol. Les policiers n’ont pu que constater le décès de l’aînée, Medora Godin, 13 ans, tandis que son autre enfant, Béatrice, était dans un état critique. La police croit que le père aurait tenté d’assassiner ses filles.

Plus tôt en soirée, les policiers avaient trouvé deux corps inanimés à l’extérieur d’un chalet à Sainte-Croix, à 66 km de là. La mère des deux filles de Godin, Nancy Samson, 44 ans, et son nouveau conjoint, Benoît Daigle, 39 ans, reposaient sans vie en bordure de cette résidence.

Selon les informations qui ont filtré jusqu’à maintenant, l’homme aurait tenté de se venger, car il était incapable d’accepter sa rupture avec sa femme et son nouveau conjoint.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.