Skip to content

Grande-Bretagne : le double effet “royal baby”L’enfant de “Will et Kate”


Le prince William et Kate Middleton lors de leur mariage, le 29 avril 2011.

L’enfant de “Will et Kate” est avant même sa naissance le nouveau chouchou des Britanniques, en général, et des commerçants, en particulier. Son arrivée très attendue, prévue pour le 11 juillet, devrait non seulement se traduire par de nombreuses festivités au Royaume-Uni, mais aussi par une augmentation des ventes qui devrait bénéficier de façon notable à l’économie du pays. Selon le Centre for Retail Research (Centre de recherches du commerce britannique, CRR), le petit prince ou la petite princesse de Cambridge – ce sera son titre officiel – devrait ainsi rapporter quelque 243 millions de livres à la Grande-Bretagne au cours des seuls deux mois qui suivront son arrivée.

Le CRR, qui analyse les tendances de consommation du public britannique, prédit ainsi que les sujets de Sa Très Gracieuse Majesté dépenseront pendant les neuf semaines suivant la naissance quelque 86 millions de livres en nourriture et boissons, lors de fêtes spontanées célébrant la naissance du “bébé royal” ; 80 millions de livres en objets et souvenirs (bibelots en porcelaine et jouets notamment), et 76 millions en livres et DVD produits pour commémorer l’événement.

L’année dernière, les célébrations accompagnant le jubilé de diamant de la reine avaient engendré des ventes d’objets, souvenirs et produits de consommation pour près de 510 millions de livres. En 2011, le mariage de Catherine Middleton et du prince William avait eu un impact commercial comparable…

“Effet Kate”

Et la Couronne, elle aussi, compte bien profiter de cette manne non seulement en termes de popularité, mais aussi en termes de ventes. Pour la première fois dans son histoire, la “collection royale” d’objets vendus dans les magasins des palais et châteaux de la reine (Buckingham, Windsor, Sandringham et Holyroodhouse) comprend ainsi des produits pour bébés. Une nouvelle gamme créée spécialement pour célébrer l’arrivée du “bébé royal” sera également lancée juste après la naissance de ce dernier.

L’autre impact commercial attendu devrait bénéficier aux marques de vêtements, accessoires, objets de décoration et autres poussettes qui seront sélectionnées par Kate et Will pour équiper leur enfant. Il pourrait ainsi y avoir un “effet bébé royal” similaire à l'”effet Kate”. Ce phénomène aurait rapporté jusqu’à un milliard de livres à la mode britannique, en multipliant les ventes de marques telles que Reiss et LK Bennett, favorites de la jolie duchesse de Cambridge.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: