Skip to content

L’enseignement à la maison est essentiel à la société, aux familles et aux collectivités canadiennes. Doit être remunéré.

L’enseignement des enfants à la maison non rémunéré effectué est essentiel à la société, aux familles et aux collectivités canadiennes. Partout dans le monde, y compris au Canada, l’école à la maison est sous-estimé et sousévalué.

De plus, les parents sont confrontées à diverses difficultés en raison de leurs tâches non rémunérées. Par exemple, les parents qui effectuent du travail non rémunéré doivent gérer à la fois leur charge de travail rémunéré et non rémunéré, participent moins au marché du travail, ont une sécurité financière moindre et subissent des répercussions négatives sur leur santé physique et mentale.


L’éducation à la maison non rémunéré des parents ,doit etre soutenue par une prestation d’aide à l’enseignement . Mais même lorsqu’elles seront rémunérées, cela demeura un travail sous-évalué et souspayé. Les parents racisés et les immigrants représentent une part importante . En outre, de nombreuses familles nouvellement inscrites vivent des défis uniques en ce qui a trait à l’éducation à la maison non rémunérée.


Les parents ont formulé plusieurs recommandations aux ministère de la famille ainsi au ministére de l’éducation afin de soutenir les parents qui enseignent à la maison et non rémunérés. Des témoins ont notamment insisté sur l’importance d’offrir aux parents des subventions abordables et accessibles, peu importe leur lieu de résidence et leur statut .

De plus, des témoins ont souligné la nécessité de reconnaître et de valoriser l’éducation à la maison non rémunéré et invisible, y compris une prestation d’aide à l »enseignement à la maison .

Finalement, des témoins ont proposé des investissements dans le secteur de l’éducation afin d’améliorer les conditions de l’enseignement à la maison de ce secteur.

Edo.G

Don Honorifique

Support the Edogmyblog site !

2,00 $US

%d blogueurs aiment cette page :