Marie-Ève Fraser, fille de Nathalie Fraser La Canadienne du Québec violemment assassinée à Cuba.


 Selon  La presse, Leonel León Nuviola, 39 ans, conjoint cubain de Mme Fraser, a été arrêté par la police cubaine en lien avec l’évènement, confirme Marie-Ève Fraser, fille de la victime. Le couple semblait pourtant filer le parfait amour depuis qu’ils se sont rencontrés il y a environ un an et demi.

« Par contre, quand je suis allée les voir à Cuba, je l’avais trouvé possessif, impulsif et contrôlant. Ma mère me disait que c’est parce qu’il était nerveux de me rencontrer », se remémore-t-elle. Il semblait néanmoins très amoureux de sa mère, ajoute-t-elle. Jamais elle ne se serait doutée que quelque chose pouvait arriver.

Quand Interpol l’a contactée le 30 janvier dernier pour lui annoncer que sa mère était portée disparue à Cuba depuis 48 heures, Marie-Ève Fraser s’attendait au pire. « Je sentais qu’il y avait quelque chose de grave », laisse-t-elle tomber d’une voix sombre.

Résultat de recherche d'images pour "Nathalie Fraser séjournait chez son conjoint à Cuba""

Après une visite au poste de police de Saint-Jérôme et un appel au poste de police de Sainte-Agathe pour faire part aux policiers de sa situation, on lui a donné rendez-vous chez elle, le jour même. On lui a alors confirmé ce qu’elle redoutait le plus : Nathalie Fraser avait été retrouvée morte.

Malgré les doutes qui l’habitaient, rien n’aurait pu la préparer à ce douloureux choc. « Je criais à n’en plus finir. J’étais dans tous mes états. Nous avons ensuite été laissés à nous-même, sans marche à suivre, sans support et sans détails », relate Mme Fraser. Sa sœur, également présente lors de l’annonce, est restée complètement figée.

Un peu plus tard, elles sont parvenues à obtenir des informations supplémentaires d’Interpol : le corps de Nathalie Fraser a été retrouvé à Matanzas, non loin de Varadero, dans une valise de voyage au beau milieu d’une décharge. « Encore une fois, peu de détails. On ignore la date exacte du décès », poursuit Marie-Ève Fraser. On leur a dit que les autorités cubaines refusaient de divulguer plus d’informations. Elle a par la suite appris que Leonel León Nuviola, le conjoint de sa mère, aurait été arrêté en tant que principal suspect dans l’affaire.

Ce n’est qu’hier que la fille de la défunte a reçu un appel d’Affaires mondiales Canada. Elle déplore le manque de détails et de directives et la lenteur du processus quant au rapatriement de la dépouille de sa mère. « On m’a dit qu’on allait me rappeler aujourd’hui. J’attends toujours. Nous, on est prêt à aller à Cuba s’il le faut. »

Nathalie Fraser séjournait chez son conjoint à Cuba depuis le 15 décembre. Son retour était prévu le 15 mars. Depuis le 18 janvier, elle n’avait pas donné signe de vie. La famille de la femme de 52 ans avait alors tenté de contacter M.  Nuviola et sa famille, sans succès. « Déjà, j’ai trouvé ça très étrange, car je l’avais rencontré. Sa famille et lui répondaient toujours aux messages », raconte Marie-Ève Fraser.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.