Skip to content

Décès de la première personne atteinte du nouveau coronavirus, survient aux Philippines.


Cette annonce survient alors qu’un nombre croissant de pays ferment leurs frontières aux personnes venant de Chine. Le coronavirus, transmissible d’humain à humain, a contaminé plus de 14 000 personnes en Chine et s’est propagé dans 24 pays.

 

Résultat de recherche d'images pour "frontiere fermé pour les chinois""

Frontières fermées

Les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Irak et Israël notamment ont interdit l’entrée sur leur territoire aux étrangers s’étant récemment rendus en Chine.

La Mongolie, la Russie et le Népal ont fermé leurs frontières terrestres avec la Chine et la Papouasie-Nouvelle Guinée a fermé mercredi ses ports et ses aéroports à tous les voyageurs en provenance d’Asie.

Le décès aux Philippines a été annoncé juste après que Manille eut décrété l’arrêt immédiat des arrivées de tous les voyageurs étrangers depuis la Chine.

Pour leur part, la Grande-Bretagne, la Russie et la Suède ont annoncé leurs premiers cas confirmés durant le week-end.

Parallèlement, les opérations de rapatriement d’étrangers se trouvant en Chine se poursuivent : un deuxième avion ramenant des étrangers de 30 nationalités différentes depuis Wuhan a atterri dimanche sur une base militaire dans le sud-est de la France. Au Maroc, un avion transportant 167 Marocains de Wuhan a atterri dans la matinée à Benslimane, entre Rabat et Casablanca.

En Italie, un avion militaire a décollé dimanche de Rome à destination de Wuhan, d’où il doit rapatrier 67 personnes. L’Algérie a aussi annoncé qu’elle allait rapatrier, à la demande de leurs gouvernements, dix Tunisiens et des étudiants libyens toujours à Wuhan, avec les 36 Algériens, majoritairement des étudiants, qui s’y trouvent bloqués.

En Chine, selon un dernier décompte dimanche, le nombre de morts s’élevait à 304, dont 45 décès durant les dernières 24 heures. Le nombre d’infections confirmées a grimpé à près de 14 500, dépassant largement celui atteint durant l’épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). Ce coronavirus avait tué 774 personnes majoritairement en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003.

Pékin a pris des mesures sans précédent pour limiter les déplacements des personnes. Depuis le 23 janvier, quelque 56 millions d’habitants sont confinés dans la province du Hubei et sa capitale Wuhan (11 millions d’habitants) où le virus a déjà contaminé 661 personnes.

Résultat de recherche d'images pour "la presse logo""

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: