Skip to content

L’épave de la Santa María de Christophe Colomb qui aurait été retrouvée au large d’Haïti


Des explorateurs états-uniens auraient découvert l’épave de l’un des trois navires de la flottille commandée par Christophe Colomb en 1492.

 

arton25326-6ac46

 

L’archéologue sous-marin Barry Clifford, responsable d’une expédition dans les Antilles, a déclaré au journal britanniqueThe Independent :

« Tous les éléments géographiques, topographiques et archéologiques suggèrent fortement qu’il s’agit bien du fameux navire amiral de Colomb, la Santa María. Le bateau est en grande partie en bon état et il sera possible de l’explorer avec l’aide du gouvernement haïtien. Cette épave est, pour moi, l’équivalent de l’Everest ! »

La découverte de l’épave, qui gît au nord des côtes d’Haïti, a été faite en 2003 alors que les archéologues exploraient les ruines d’un petit fort, La Navidad, construit par l’équipage du Santa María avec le bois de celui-ci.

Ce n’est qu’en 2014 qu’un examen approfondi des données recueillies depuis 2003 a permis d’avancer l’idée qu’il s’agit de l’un des vaisseaux du marin gênois.

La Santa-María, caraque de 25 mètres de long pour 8 mètres de large, pesant 102 tonnes, avec un équipage d’une quarantaine d’hommes, fit naufrage dans la nuit de Noël 1492, alors que Colomb cherchait une nouvelle route vers les Indes orientales. Elle était accompagnée par deux caravelles : la Niña et la Pinta.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: