GSP était près du burn-out


GSP

MONTRÉAL – Georges St-Pierre aurait pu être victime d’un épuisement professionnel s’il avait continué de s’entraîner au même rythme effréné que celui des dernières années.

Selon son entraîneur Firas Zahabi, le champion des mi-moyens de l’UFC avait besoin d’une pause après son combat contre Johny Hendricks, car il était au bout du rouleau.

«On a décidé qu’assez c’était assez, a déclaré Zahabi lors d’une longue entrevue avec le Journal de Montréal. On l’a placé devant un choix et il a compris que le mental avait une limite.

«S’il avait poursuivi dans la même veine, il aurait pu subir une blessure ou il aurait pu faire un burn-out

Il faut comprendre que St-Pierre était au gymnase quotidiennement depuis plusieurs années. Le mot congé n’a jamais fait partie de son vocabulaire.

«Après chaque combat de championnat, il était de retour au gym dès le lundi suivant et il prenait très peu de temps de répit, a raconté Zahabi. À un certain moment, tout doit ralentir et tu ne peux pas toujours rouler à 100 miles à l’heure.»

Au cours des derniers mois, celui qui dirige plusieurs autres combattants de l’UFC croit que le temps a rattrapé son poulain.

«Après plusieurs années de compétition de haut niveau et de camps d’entraînement successifs, je pense qu’il avait perdu un peu de son enthousiasme.»

Cependant, il faut préciser que cette fatigue n’a rien à voir avec les problèmes personnels dont St-Pierre faisait mention après le gala UFC 167.

 

Pas encore de décision

Après sa pause d’une durée indéterminée, St-Pierre s’assoira avec son entraîneur du Tristar Gym et ses autres collaborateurs afin de discuter de son avenir.
Pour le moment, le champion n’a pas encore pris de décision et sa réflexion se poursuit.

«On verra s’il a la motivation de revenir ou s’il voudra se trouver une nouvelle passion. C’est lui qui décidera, a souligné Zahabi.

Celui-ci veut que son combattant prenne tout le temps nécessaire pour se faire une idée.

«Tu ne peux pas prendre une bonne décision rapidement, car tu as besoin de temps pour stabiliser tes émotions», a précisé Zahabi en ajoutant qu’il ne poussera pas dans le dos de son athlète.

Depuis son retour de Las Vegas, St-Pierre a retrouvé une vie normale avec des heures de sommeil régulières.
«Il va très bien et je ne l’ai pas vu aussi heureux depuis longtemps, a confirmé Zahabi. Il a beaucoup moins de stress sur les épaules et il est calme.

«De plus, il n’a pas besoin de penser à son prochain combat ou de reprendre l’entraînement pour le moment.»

 

Appel de White

Après la dernière victoire de St-Pierre, on se souvient que le président de l’UFC, Dana White, avait critiqué sévèrement la décision des juges de la Commission athlétique du Nevada.

Zahabi a confirmé que White avait contacté le champion dès le lendemain du combat pour clarifier ses déclarations incendiaires de la veille.

«Il lui a mentionné que le duel était plus serré que dans ses souvenirs, a-t-il affirmé. Pour ma part, je n’ai pas compris sa réaction d’après-combat quand il disait que l’affrontement avait été à sens unique.

«C’était un combat serré et les statistiques l’ont bien démontré.»

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.