Skip to content

Immigration – Plus de 130 migrants perdent la vie près des côtes italiennes


Une image vidéo de la Garde côtière italienne montre des migrants qui ont été secourus.Lampedusa a connu jeudi la pire tragédie de l’immigration de ces dernières années : plus de 130 migrants sont morts et quelque 200 sont portés disparus après le naufrage d’un bateau près de la petite île sicilienne.

 

Selon les autorités, le navire parti de Libye transportait 450 à 500 migrants et seulement 150 environ ont été sauvés, ce qui laisse craindre un bilan d’environ 300 morts.

 

« On n’a plus de place, ni pour les vivants ni pour les morts », a déclaré, effondrée, la maire de Lampedusa, Giusi Nicolini. « C’est une horreur, une horreur ; ils n’arrêtent pas d’apporter des corps ».

 

Au moins 40 nouveaux cadavres ont été découverts par des plongeurs des garde-côtes, dans et autour de l’embarcation, qui gît retournée à une quarantaine de mètres de profondeur. Des médias ont parlé d’une centaine de corps dont ceux de femmes et d’enfants, venant alourdir un précédent bilan officiel de 93 morts. Les migrants, en majorité des Somaliens et Érythréens, étaient partis des côtes libyennes. L’accident s’est produit à 0,3 mille nautique de la côte.

 

Sur le port s’alignaient des dépouilles, enveloppées dans des sacs mortuaires verts. Faute de place, elles étaient ensuite transportées dans un hangar de l’aéroport de l’île.

 

Rome a décrété vendredi deuil national et une minute de silence sera observée dans toutes les écoles ainsi qu’avant tous les matchs de football du championnat.

 

Cette tragédie met en lumière le problème de l’afflux de migrants sur les côtes européennes et le manque de coordination entre les États de l’Union européenne.

 

Selon l’Office des migrations internationales, 25 000 réfugiés sont morts en Méditerranée au cours des 20 dernières années, dont 2000 en 2011 et 1700 l’an dernier.

 

Plusieurs États européens, dont l’Italie, la Grèce, Malte et Chypre se trouvent sous la pression croissante d’un afflux de réfugiés. Ce pays, comme la, déplore le manque de solidarité de ses partenaires européens.

 

La règle en vigueur est que c’est au premier pays dans lequel arrive le migrant de gérer sa demande d’asile et son hébergement. Ce système n’a pas évolué depuis sa mise en place en 2003.

 

La législation européenne ne prévoit aucun mécanisme de répartition automatique de la gestion des demandes d’asile, et les pays du Nord de l’UE ne sont pas prêts à modifier les choses sur ce point.

 

S’agissant de la prévention des drames comme celui de Lampedusa, la Commission européenne a mis sur pied le programme Eurosur, destiné à améliorer la coordination entre les États membres pour mieux surveiller les bateaux de migrants, lutter contre les réseaux criminels qui organisent les passages, mais aussi porter secours aux réfugiés en détresse.

 

Le système, qui doit être opérationnel à partir du 2 décembre, reposera sur des échanges de données, d’informations et de renseignements.

 

Appelant l’UE et ses États membres à intensifier leurs efforts, la Commission européenne leur a demandé mettre en oeuvre Eurosur « aussi vite que possible ». Elle défend aussi la coopération avec les pays d’origine ou de transit des réfugiés, notamment par « l’ouverture de nouveaux canaux pour l’immigration légale ».

 

La Commission appelle aussi les États membres de l’UE à s’engager davantage pour la réinstallation des réfugiés les plus vulnérables, en répondant notamment aux appels du Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: