Skip to content

Anniverssaire du 11 Septembre 2001


11_Septembre_2001_3.jpg

En ce triste anniversaire, nous sommes tous américains.

Plus de 3000 morts,   de 90 nationalités identifiées, des dégats considérables, des immeubles détruits avec une sauvagerie inouïe, le courage de patriotes ordinaires qui empêchent un avion d’atteindre Washington ; une nation toujours debout, qui n’a jamais flanché, des pompiers héros pour l’éternité,… En quelques chiffres un reflet de la tragédie.

Les perdants, ce furent les terroristes et leurs  discours de haine. Ils n’ont pas réussi à se présenter comme les représentants de l’Islam. Leur gourou, oussama Bin Laden, après s’être « courageusement » caché pendant une décxenie, a été trouvé et mis hors d’état de nuire par les forces spéciales américaines, les Navy seals.

L’action déterminée de recherche des criminels, commencée par le président Bush s’est terminée avec succès avec le président Obama. maintenant l’Amérique et le monde peuvent se recueuillir à la mémoire de tous les héros de cette tragédie.

Hommage à l’Amérique et à ses fils. Aujourd’hui, les révolutions du printemps arabes montrent que la démocratie triomphera de l’obscurantisme, fut-il drapé dans un pseudo voile religieux dit islamique ou faussement « patriotique »Barack Obama, au Pentagone, pour l'anniversaire des attaques du 11-Septembre.

Le président a assuré que son pays avait “infligé un coup dévastateur” à Al-Qaida. “Et Oussama ben Laden ne nous menacera plus jamais”, a ajouté M. Obama, qui avait ordonné la mission dans laquelle a été tué le fondateur de la nébuleuse extrémiste le 2 mai 2011 au Pakistan.

Comme tous les ans, six moments de silence ont été observés sur le site des attentats à New York : à 8h46, l’heure à laquelle un premier avion de ligne s’était encastré dans une des tours jumelles du World Trade Center ; à 9h03 quand le 2e avion avait frappé la deuxième tour ; à 9h37 quand un troisième avion avait heurté le Pentagone ; à 10h03 quand un quatrième avion s’était écrasé dans un champ à Shanksville, en Pennsylvanie. Le moment où les tours s’étaient effondrées a également été marqué d’un moment de silence. Toute la matinée, le nom des morts a été égrené par leurs proches, au mémorial ouvert l’an dernier sur le lieu du drame.

A 8h46, le président et sa femme Michelle se sont également recueillis en silence dans les jardins de la Maison Blanche à Washington où les drapeaux étaient en berne. Au Congrès, 275 élus du Sénat et de la Chambre se sont réunis pour chanter devant des touristes médusés “God Bless America”. Le vice-président Joe Biden s’est, lui, rendu à Shanksville, où il a salué “l’héroïsme” de ceux morts dans l’avion après avoir résisté aux pirates de l’air.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: