Skip to content

La Syrie accepte la proposition russe concernant ses armes chimiques


Le président syrien Bachar al-AssadMoscou — La Syrie a accepté mardi la proposition russe de confier son arsenal chimique à la communauté internationale à des fins de destruction.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Moallem, a déclaré au terme d’une rencontre avec le président du parlement russe que son gouvernement a rapidement accepté l’initiative russe, de manière à faire échec à ce qu’il a appelé l’agression américaine.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, a indiqué que la Russie collabore actuellement avec la Syrie pour concrétiser cette proposition, et qu’un plan détaillé peut être attendu sous peu.

M. Lavrov a ajouté que la Russie sera ensuite prête à finaliser la proposition avec le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

Israël a toutefois exprimé un certain scepticisme face à cette proposition, estimant que la Syrie pourrait en profiter pour gagner du temps. Le président Shimon Pérès a lancé que la Syrie n’est pas fiable.

La France, en revanche, entend présenter au Conseil de sécurité des Nations unies une résolution exigeant de la Syrie qu’elle remette ses armes chimiques à la communauté internationale à des fins de démantèlement.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a indiqué que cette résolution sera composée de cinq élément et qu’elle réclamera notamment de la Syrie une transparence totale concernant son arsenal chimique.

Pour sa part, l’organisation new-yorkaise de défense des droits de la personne Human Rights Watch (HRW) a affirmé que des preuves solides démontrent que l’armée syrienne a tiré des obus contenant un agent neurotoxique contre une banlieue de Damas en août, faisant des centaines de morts.

HRW a indiqué mardi avoir étudié des documents, des vidéos, les symptômes des victimes, les témoignages de témoins et le type d’équipement utilisé, et en venir à la conclusion que du gaz sarin a fort probablement été utilisé dans le quartier de Ghouta le 21 août.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: