Flic le jour, vendeur à la sauvette la nuit (Chine)


Cet homme en uniforme qui patrouille dans la ville de Wuhan est membre des chengguan, ces agents de sécurité municipaux dont la mission consiste principalement à chasser, souvent brutalement, les vendeurs sans autorisation installés sur les trottoirs. Alors quand une photo du même homme vendant des babioles à la sauvette a été postée sur les réseaux sociaux, les internautes ont mené l’enquête.

 

Mais cette version officielle a été accueillie avec suspicion par nombre d’internautes pour qui les autorités ne font que couvrir un de leurs agents, qui devenait vendeur ambulant la nuit tombée pour arrondir ses fins de mois.
Les chengguan travaillent en parallèle de la police et sont chargés de faire respecter les réglementations administratives urbaines non criminelles. Elles ont une très mauvaise réputation auprès des citoyens chinois qui les considèrent comme des milices à la botte du gouvernement.  À maintes reprises, ses agents se sont illustrés par leur brutalité.  Dernier dérapage en date, le passage à tabac d’un vendeur de vélos dans la province du Shaanxi.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.