Saint-Amable Un ambulancier d’Urgences-santé et sa conjointe auraient filmé leurs ébats avec des enfants


Saint-Amable

Arrêtés mardi lors d’une perquisition relative à une affaire de pornographie, Francis Lecourt, 44 ans, et Julie Maheu, 30 ans, de Saint-Amable, font face à une quinzaine d’accusations d’agression sexuelle, incitation à des contacts sexuels, contacts sexuels, distribution, production et possession de pornographie juvénile.

Le couple est accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec au moins deux mineurs, un enfant de 5 ans et un bébé de 6 mois. Les policiers ont découvert dans leur résidence de Saint-Amable des vidéos comportant des scènes de sadomasochisme avec des enfants.

C’est en saisissant le matériel informatique du couple que les policiers ont mis la main sur ces vidéos horrifiantes. «Madame offrait même ses services sur Kikiji pour garder les enfants», a indiqué la procureure de la Couronne, Me Geneviève Beaudin.

Lecourt, qui fait face à 15 accusations, demeurera incarcéré jusqu’à la tenue de son enquête sous caution prévue le 27 juin. Même chose pour Julie Maheu, sur qui pèsent 19 chefs d’accusation, dont les plus importants sont agressions sexuelles, attouchements sexuels et incitation à des contacts sexuels sur des enfants de moins de 16 ans.

Urgences-santé a fait savoir à la cour que Francis Lecourt était suspendu sans solde et qu’il n’avait plus aucune possibilité de réintégrer son emploi.

Voisins sous le choc

À Saint-Amable, les voisins sont à la fois surpris et choqués par ces révélations. «C’est vraiment surprenant», s’est exclamé Mario Bourassa, dont la maison est située juste en face de la résidence du couple. «Ça fait 15 ans que je suis ici, a dit M. Bourassa. Je sais que ça doit faire deux ou trois ans qu’ils sont là, mais je ne les connais pas du tout.»

Une autre voisine, mère d’un petit garçon et qui désire conserver l’anonymat, est choquée. «Je vais aviser tout le quartier, a-t-elle dit. C’est inadmissible de les revoir ici. Il y a des garderies et une maternelle tout près. C’est inquiétant pour tout le voisinage.»

Vanessa Parent, une jeune voisine de 18 ans, était complètement dévastée lorsqu’on lui a appris la nouvelle. Elle ignorait que les présumés pédophiles résidaient tout près. «Ma mère a eu sa garderie durant plusieurs années à trois maisons de chez eux, a dit Mme Parent. Je suis complètement bouleversée.»

Francis Lecourt et Julie Maheu ont été arrêtés mardi dernier en même temps que cinq autres individus à travers le Québec relativement à de la possession de pornographie juvénile. Les enquêtes qui ont mené à ces arrestations ont été réalisées par la Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale de Canada.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.