Skip to content

Appel à l’aide du père de la famille enlevée au Cameroun

L’homme qui lit un communiqué dans un enregistrement diffusé lundi par les islamistes de Boko Haram est bien l’un des membres de la famille française enlevée mi-février dans le nord du Cameroun, a déclaré à l’AFP un proche des otages. « Il s’agit bien de Tanguy Moulin-Fournier », a déclaré à l’AFP cette source. Dans cet enregistrement sonore le chef de famille appelle la France et le Cameroun à « tout mettre en oeuvre » pour leur libération. « Nous procédons aux vérifications nécessaires », a déclaré de son côté Philippe Lalliot, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, dans un communiqué. « Tous les services de l’Etat sont mobilisés pour obtenir leur libération et leur retour sains et saufs en France le plus vite possible », a-t-il ajouté. Dans l’enregistrement, Tanguy Moulin-Fournier lit un communiqué en français puis en anglais où il évoque les « conditions de vie très dures » des sept otages, dont ses quatre enfants, depuis leur capture « il y a 25 jours »

%d blogueurs aiment cette page :