Skip to content

Montréal

Brooklyn (© Eduardo Munoz/Reuters)

Un photographe s’approche du fourgon qui amène le présumé meurtrier Luka Rocco Magnotta au palais de justice de Montréal où débutait son enquête préliminaire lundi dernier, 11 mars. Magnotta est entre autres accusé du meurtre prémédité d’un étudiant en 2012, d’outrage à un cadavre, de production et diffusion de matériel obscène et de harcèlement contre le premier ministre Stephen Harper et contre des députés canadiens. Il avait plaidé non coupable à l’ensemble des accusations portées contre lui l’année dernière. Mardi, la juge Lori-Renée Weitzman de la Cour du Québec a rejeté la demande de huis clos présentée par l’avocat de l’accusé.

 

%d blogueurs aiment cette page :