Skip to content

Russie : Une journaliste russe et la filleule présumée de Poutine s’enfuient en Lituanie.

Investigators raid home of Russian celeb Ksenia Sobchak | AP News

La journaliste et personnalité de la télévision russe Ksenia Sobchak – la fille de l’ancien patron de Vladimir Poutine – s’est enfuie en Lituanie, ont indiqué les services de renseignement de Vilnius, après que la police de Moscou a perquisitionné l’une de ses maisons. Figure médiatique bien connue en Russie, Sobchak s’est d’abord fait connaître en tant que présentateur de télé-réalité avant de se lancer dans une carrière de journaliste.

Elle s’est également présentée à la présidence russe en 2018, une décision que ses détracteurs ont qualifiée de coup publicitaire destiné à aider le Kremlin à créer l’impression d’élections compétitives. Elle est la fille de l’ancien maire de Saint-Pétersbourg Anatoly Sobchak, que Poutine a précédemment décrit comme son mentor. On dit qu’elle est la filleule de Poutine, et bien que cela ne soit pas confirmé, son lien familial de longue date avec le président russe a été une source de méfiance parmi les sections de l’opposition.

Les médias russes ont déclaré que Sobchak avait fui la Russie mardi soir, traversant la frontière entre la Biélorussie et la Lituanie après avoir trompé les autorités russes en achetant des billets d’avion de Moscou à Dubaï via Istanbul. Dans des images de vidéosurveillance circulant en ligne, on peut voir Sobchak se couvrir le visage et porter une casquette alors qu’elle traverse à pied ce qui semble être la frontière lituanienne.

« Sans aucun doute, elle est [en Lituanie]… Je confirme le fait », a déclaré jeudi matin le chef du service de contre-espionnage du pays, Darius Jauniškis, à une station de radio locale. Il a dit que Sobtchak avait traversé la frontière avec son passeport israélien.

La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie ont introduit le mois dernier une interdiction d’entrée pour les citoyens russes titulaires d’un visa touristique. « En tant que citoyenne israélienne, avec un passeport valide, elle n’a pas besoin de visa et peut entrer en Lituanie et y rester jusqu’à 90 jours », a déclaré Jauniskis.

Selon l’agence de presse d’État russe Tass, les services de sécurité du pays ont reçu l’ordre d’arrêter Sobchak en tant que suspecte dans la même affaire pénale que son directeur des médias Kirill Sukhanov. Un tribunal de Moscou a emprisonné Sukhanov mercredi pour avoir tenté d’extorquer 11 millions de roubles (154 000 £) à Sergey Chemezov, le chef de la société de défense d’État russe Rostec et ancien général du KGB proche de Poutine.

Sobchak et le bureau du procureur n’ont pas formellement commenté son statut dans l’enquête. Elle n’a pas non plus commenté ses mouvements, mais elle a déclaré mercredi sur Telegram que l’affaire contre Sukhanov était politiquement motivée et liée à son projet Ostorozhno Media. Elle a qualifié son arrestation de « nouveau cas de pression contre les médias ».

Sukhanov est le directeur commercial d’Ostorozhno Media, l’un des seuls projets d’information restants opérant en Russie qui a critiqué le Kremlin depuis le début de la guerre en Ukraine. Sobchak a suggéré sur Telegram que son arrestation était liée à une série documentaire sur l’utilisation de la torture dans les prisons russes.

Si elle était officiellement inculpée, la décision contre Sobchak représenterait une nouvelle escalade dans la répression du Kremlin contre la dissidence, alors que les autorités cherchent à réduire davantage toute marge de critique dans le pays.

« Sobchak a toujours essayé de s’asseoir sur les deux chaises », a écrit jeudi sur sa chaîne Instagram Alexander Rodniansky, éminent réalisateur de cinéma d’origine ukrainienne et ami de longue date, faisant référence à son journalisme tout en maintenant des liens personnels avec l’élite dirigeante. « Cela aurait peut-être été possible auparavant, mais les temps ont changé … Et maintenant, elle fuit une affaire fabriquée contre elle. »

donate-2

Don Honorifique

Support the Edogmyblog site !

2,00 $US

%d blogueurs aiment cette page :