L’éclosion du racisme


Cette éclosion est une forme primitive dut à l’ignorance ainsi à de l’indifférence. On peut changer de langue, de culture, de religion ou d’allégeance, mais pas de  race .

Le racisme par définition est agression d’autrui. Le terme racisme est utilisé à toutes les formes et est devenu une source de discrimination  et de rejet.

Le racisme est partout, les préjugés sont transmis aux enfants ou utilisés entre les membres  du même communauté .

Le racisme peut affecter la santé mentale de certaines personnes C’est une arme dévastatrice le racisme, pouvant amener au suicide  . Cette maladie  peut causer une réaction particulière, soit le contre-racisme, c’est à dire le retournement, l’inversion des préjugés, qui lui-même procède de l’acceptation de la racialisation et aboutit finalement à son renforcement.

Le racisme et l'antisémitisme, ces autres « pandémies » : des diagnostics et des traitements (4/7) – Au coeur de l'antiracisme

Aujourd’hui, cette maladie  existe et persiste, dans une certaine mesure, dans toutes les sociétés et dans tous les pays et toutes les régions à travers le monde.

Dans certains pays,  de manières routinières des pratiques de  discriminations ont été enregistrés de façon  intentionnelle ou non, sont aux différents processus bureaucratiques et ont ainsi été intégrées dans la structure même de fonctionnement des différentes institutions. C’est un héritage continu, une séquelle du colonialisme et de l’esclavage dont l’effet persistant des iniquités et des injustices historiques se font toujours sentir.

Le racisme est un délit sanctionné par la loi et parallèlement  la loi promulgue le racisme . Ce caractère systémique et voilé permet alors au racisme de continuer à opérer même sans dimension intentionnelle ou consciente. Ceci a provoqué un phénomène apparemment contradictoire.

Quand les sociétés  se fripent  le racisme surgit , laissant coexister, dans un espace égalitaire et compétitif, les individus réduits à leurs caractéristiques visibles, jugés et se jugeant selon l’apparence, classés et se classant selon des catégories essentialisées bricolées à partir des traits phénotypiques.

Quand une justification est détruite, le racisme rentre en jeu et rapidement change de registre, il lui faut des éléments d’écho pour une justification rassurante.

Voila donc en face de quoi qu’on se retrouve un racisme hypocrite et sournois et un racisme devenue indirecte, implicite, inavoué et  honteux. S’exerçant de façon , utilisant des stratégies différentes  comme la subtilité, édulcoration sémantique, la dissimulation, le détour, pour essayer de cacher de façon intrinsèques tous ces démarches.

Il s’agit de trouver des formulations idéologiquement acceptables, respectables ou apparemment neutres. En d’autres termes, faire tomber  les lois racistes qui ont provoqué la mise au ban du racisme .

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.