Curren$y – (Official Instrumental)


Apollo Brown – Lower The Boom! Instru Terrible


TOP Mellomusicgroup


Enjoy

Rapper Big Pooh – Augmentation (prod. Apollo Brown) | Official Music Video


Enjoy

Masta Ace – Troubles [Prod. by Apollo Brown]


ENJOY

Diamond D – Ace Of Diamonds ft. Masta Ace


ENJOY

Les aînées sont désormais plus nombreuses que les filles au Canada,, les filles lâchent un peu facebook


âgées de 65 ans et plus dépasse maintenant celui de celles de 14 ans et moins.les filles lâchent un peu facebook

Au 1er juillet 2014, la population féminine comprenait 17% d’aînées contre 16% de filles.

Cela renverse pour la première fois les tendances enregistrées jusqu’ici. Il y a près de 100 ans, en 1921, les aînées ne représentaient que 4,8% de la population, alors que les filles en composaient 35%.

Selon les prévisions, d’ici 2031, la proportion d’aînées pourrait atteindre près du quart de la population féminine.

Ce vieillissement de la population féminine reflète la tendance observée dans la population générale des pays industrialisés, où l’espérance de vie augmente alors la fécondité plus basse que le seuil de renouvellement des générations, explique Statistique Canada.

De plus, au 1er juillet 2014, les 17,9 millions de Canadiennes représentaient 50,4% des 35,5 millions de Canadiens, genres confondus. Cette faible majorité s’est créée à la fin des années 1970 en raison de l’espérance de vie qui devenait meilleure chez les femmes. Donc, plus le groupe d’âge est avancé, plus les femmes sont nombreuses par rapport aux hommes. En juillet dernier, les femmes représentaient 72% des 90 ans et plus, alors qu’elles représentaient 50,1% des 50 à 59 ans. L’écart entre l’espérance de vie des hommes et des femmes a toutefois tendance à diminuer.

Le portrait de la population par âge et sexe est différent d’une province ou d’un territoire à l’autre, précise l’agence canadienne. Par exemple, la population générale des provinces de l’Atlantique étant généralement plus âgée, la proportion féminine des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard est de 51,3%. C’était, au 1er juillet 2014, la province la plus féminine du Canada. Les femmes sont, à l’opposé, le moins nombreuses au Nunavut, où elles représentent 48,2%.

Des inondations font 17 morts et 20 disparus au Chili


La rivière Copiapo a débordé de son nid... (PHOTO PABLO SANHUEZA, AFP)Associated Press
SANTIAGO, Chili

Le gouvernement du Chili a indiqué lundi que les inondations provoquées par des pluies diluviennes dans une région désertique du nord-est du pays ont fait au moins 17 morts et 20 disparus.

Les pluies torrentielles de la semaine dernière ont causé des crues-éclair qui ont provoqué des pannes de courant et bloqué des routes.

Le porte-parole de la présidente Michelle Bachelet a annoncé lundi que le gouvernement débloquera 10 millions de dollars US en aide d’urgence.

La ville désertique d’Antofagasta a reçu, de mercredi à jeudi matin, environ 2,4 cm de pluie, tandis que la région reçoit normalement 1,7 cm d’eau pendant toute une année, selon les météorologues chiliens.

P.K. Subban The Iron Man


P.K. Subban jouera ce soir un 201e match... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Il est intense. Il est spectaculaire. Il possède un tir puissant. Il est agile comme pas un. Il est charismatique.

Ces qualités de P.K. Subban, les amateurs peuvent les observer chaque soir où le Canadien est en action. Et s’ils peuvent justement le voir à l’oeuvre chaque soir, c’est parce qu’il possède une autre qualité: l’endurance.

Subban disputera ce soir, contre le Lightning, un 201e match de suite, ce qui fait de lui l’homme de fer du Canadien. Il est d’ailleurs seulement le quatrième joueur du Tricolore depuis 1996 à atteindre ce chiffre, selon nos vaillants amis de l’Elias Sports Bureau. On est encore loin des 964 matchs de Doug Jarvis (dont 560 avec le Canadien), mais le chiffre est tout de même marquant.

Mais là où sa séquence devient encore plus impressionnante, c’est quand on regarde la cause de ses rares absences.

2012-2013: Il rate les six premiers matchs de la saison en raison d’une dispute contractuelle avec le Canadien.

2011-2012: Le 22 décembre à Winnipeg, l’entraîneur-chef Randy Cunneyworth en a marre et le laisse de côté. Ce sera sa seule absence de la saison.

2010-2011: Il dispute 77 matchs au cours de sa saison recrue. Il manque cinq rencontres parce que Jacques Martin le retranche de la formation.

Subban n’a donc jamais raté de match en raison d’une blessure depuis son arrivée dans la LNH. Sans sa dispute contractuelle, sans les décisions des entraîneurs, il disputerait ce soir un 370e match de suite!

Et si on était malin, on ajouterait son unique saison dans la Ligue américaine, en 2009-2010. Cette année-là, il a raté trois rencontres: deux parce que le Canadien l’a rappelé et une troisième, le 18 décembre à Glens Falls, parce que Guy Boucher l’a envoyé dans les gradins.

Bref, en bientôt six saisons chez les professionnels, Subban n’a jamais raté un match en raison d’une blessure ou d’une maladie.

En forme, alerte… et chanceux

À son arrivée en poste, Michel Therrien avait qualifié Subban de «pur sang», une façon de dire qu’il avait entre les mains un athlète exceptionnel. Mais aussi exceptionnel soit-il, il demeure vulnérable à une mise en échec par-derrière ou à un coup à la tête.

«L’important est d’être solide sur tes patins, mais aussi de bien lire le jeu, explique Subban. Tu dois savoir quand être fort et quand rouler avec les coups. Plusieurs blessures peuvent survenir quand tu tentes d’éviter un coup ou d’y résister. Parfois, tu dois accepter la mise en échec, et ça peut même réduire les risques de blessure. Cette lecture est la chose la plus importante.»

Subban est aussi le premier à reconnaître que son partenaire à la ligne bleue, Andrei Markov, y est pour beaucoup dans sa bonne santé. D’ailleurs, le Russe est un autre homme de fer sans titre officiel, lui qui n’a raté que deux matchs depuis son retour au jeu, en mars 2011.

«Markie n’est pas le plus bavard, on le sait tous, mais il ne fait pas beaucoup de mauvaises passes! Donc, c’est très rare qu’il te place en situation vulnérable. J’essaie de faire la même chose pour lui et je crois que nous sommes tous les deux assez intelligents pour ne pas nous placer en situation périlleuse.»

La frousse

«Tu as besoin de chance, de rebonds. Parfois, ça passe très proche.»

Subban a beau bien s’alimenter, s’entraîner avec sérieux, bien lire le jeu, il y a aussi le facteur chance. Une rondelle arrive si vite sur une cheville, quand ce n’est pas une collision accidentelle ou un bâton dans l’oeil.

Subban l’a appris à ses dépens en février dernier, à Ottawa, quand il a été atteint à un pied par un tir frappé. Il est même rentré au vestiaire, mais est revenu au jeu par la suite, visiblement incommodé.

«À ma première saison, j’avais subi une blessure à une épaule, un peu comme celle d’Emelin cette saison. Pas une luxation, mais presque. Je jouais trois jours plus tard. Je l’ai traitée et j’ai guéri très rapidement. Mais tout est dans ta façon de jouer. Si j’ai mal à l’épaule, je peux jouer, car je sais comment le faire malgré une épaule amochée. Même chose avec ma cheville. Le soir suivant, j’ai livré une de mes meilleures performances, même si j’étais incapable de pivoter ou d’accélérer à mon aise.

«Aussi, je ne fais plus ce que je faisais en début de carrière. À ma première saison, je me battais souvent, mais je ne suis pas un bagarreur! Je voulais m’établir dans la ligue, montrer à mes coéquipiers que j’étais là pour eux, je montais toujours avec la rondelle. Maintenant, on essaie de gagner un championnat et l’équipe n’a pas besoin que je tente toujours la grosse mise en échec. Il faut choisir ses moments. En prenant ces décisions, ça peut réduire ton risque de blessure.»

Le Canadien est aussi l’équipe dont les joueurs ont manqué le moins de matchs dans la LNH cette saison. Le groupe d’entraîneurs, préparateurs physiques et thérapeutes doit bien aussi avoir son mot à dire…

Jfm villa – Ensemble – vidéoclip officiel