Kaboom…..Le CH échange Jiri Sekac contre Devante Smith-Pelly (Robustesse en attaque seul raison )


Le Canadien a cédé l’ailier gauche Jiri Sekac aux Ducks d’Anaheim en retour de l’ailier droit Devante Smith-Pelly.Le CH échange Jiri Sekac contre Devante Smith-Pelly

Depuis ses débuts dans la LNH en 2011-2012, Smith-Pelly, six pieds et 220 livres, a récolté un total de 40 points – 14 buts et 26 aides – en 129 matchs en saison régulière.

Originaire de Mississauga, en Ontario, il a été un choix de deuxième ronde, 42e au total, des Ducks lors du repêchage de la LNH en 2010. Il a remporté la médaille de bronze avec le Canada au Championnat du monde de hockey junior en 2012.

Sekac, âgé de 22 ans, a récolté sept buts et neuf aides en 50 matchs avec le Canadien cette saison­. L’attaquant originaire de Kladno, en République tchèque, s’est joint à l’équipe à titre de joueur autonome, le 1er juillet 2014.

Sekac «déçu et soulagé»

Sekac a appris à son réveil ce matin qu’il était échangé. «Cet échange est arrivé comme une surprise totale. Je n’avais aucune idée que quelque chose se tramait. C’est la première fois que je suis échangé dans ma vie. C’est un choc pour moi, mais en même temps, j’ai hâte à ce nouveau défi.»

«Je suis à la fois déçu et soulagé. J’en arrachais un petit peu ces derniers temps», a-t-il ajouté.

À savoir si son style de jeu ne se prêtait pas au système de Michel Therrien, l’attaquant tchèque n’a pas voulu se prononcer. «Je n’y ai pas pensé auparavant et je ne pense pas que je vais le faire. Ça ne sert à rien de trop penser, je vais juste tourner la page.»

Sekac dit avoir apprécié son séjour avec le Canadien. «Je suis content d’avoir joué pour une organisation comme celle-là. Ça m’a donné beaucoup d’expérience. Les fans ont été incroyables, ils adorent le hockey et ils m’ont bien traité. C’est ce que je vais retenir.»

«Les Ducks ont une très bonne équipe, j’espère y trouver ma place et obtenir une véritable opportunité de montrer ce que je peux faire», a-t-il conclu.

Qu’est qui arrive avec tous ses meres qui tuent leurs bébés ( Le monde va pas assez mal )


Californie: bébé tué au micro-ondesKa Yang, 29 ans, est accusée d'avoir tué son bébé en le mettant un four à micro-ondes.

KA YANG, 29 ANS, EST ACCUSÉE D’AVOIR TUÉ SON BÉBÉ EN LE METTANT UN FOUR À MICRO-ONDES.

 

 Quebec: bébé jeté aux poubelles à Métabetchouan: la mère accusée de meurtreBébé jeté aux poubelles à Métabetchouan: la mère accusée de meurtre

De son lit d’hôpital, Marie-Pier Normand-Lejeune, 22 ans, a comparu par voie téléphonique devant la juge Micheline Paradis, au palais de justice d’Alma, lundi matin. La jeune femme originaire de la Côte-Nord ne s’est pas exprimée au cours de la procédure, laissant le soin à son avocate, Me Marie-Ève St-Cyr, de répondre aux questions du tribunal.

Cette accusation de meurtre non-prémédité signifie que la preuve amassée par les policiers – dont  l’autopsie – permet d’affirmer que le poupon était vivant à la suite de l’accouchement. Les hypothèses de la fausse couche ou de l’enfant mort-né seraient donc exclues.

«Pour accuser quelqu’un de meurtre, il faut un acte illégal, donc un geste pour l’empêcher de respirer ou de vivre. Ça prend aussi une intention spécifique de tuer», avance le criminaliste  Dominic Bouchard, qui a notamment défendu Cathie Gauthier après qu’elle eut assassiné ses trois enfants dans un pacte de meurtre-suicide, au Saguenay.

Conjoint

La Sûreté du Québec confirme que d’autres accusations pourraient être déposées dans cette affaire. Rappelons que le conjoint de l’accusée a avoué sur les ondes de TVA avoir jeté l’enfant dans les poubelles, pensant se débarrasser d’un sac contenant plusieurs serviettes tâchées de sang. Croyant que sa conjointe faisait une hémorragie interne, l’homme dans la quarantaine aurait appelé le 911 vers 4h, la laissant au soin des ambulanciers. Il se serait ensuite couché.

Ce sont les policiers qui l’auraient réveillé une heure plus tard, à la suite d’un signalement du centre hospitalier qui avait remarqué la présence d’un placenta chez Mme Normand-Lejeune. Questionné à savoir où était l’enfant, le quadragénaire aurait alors affirmé qu’il n’était pas au courant que sa copine était enceinte et qu’il n’avait jamais vu le nouveau-né.

Accusations

Tout dépendant de l’issus de l’enquête policière, cette situation pourrait mener à des accusations d’outrage à un cadavre, puisqu’il reconnaît avoir placé le bébé dans la poubelle, ou de suppression de part, pour avoir fait disparaître le cadavre d’un enfant afin de cacher sa naissance.

«Mais il faudrait que la Couronne démontre qu’il savait ce qu’il y avait dans le sac pour qu’il y ait des accusations», précise Me Bouchard.

La jeune femme demeure détenue pour la suite des procédures, qui ont été reportées au 3 mars. Entre-temps, il lui interdit de communiquer directement ou indirectement avec son conjoint et la mère de ce dernier, avec qui elle résidait.

Avec la collaboration de Serge Lemelin.